Actualités
Evénements
Nouveaux produits
Galerie des photos
 

Pour améliorer notre site.

Comment trouvez-vous notre site?

Evénements

Sortie de l'usine de Rouiba d'un nouveau modèle de camion Mercedes Benz

Un nouveau modèle de camion, assemblé en Algérie sous le label Mercedes Benz, est sorti mardi de l'usine de la Société nationale des véhicules industriels (SNVI) de Rouiba (Alger), fruit d'un investissement algéro-germano-émirati.
La cérémonie de sortie de ce premier camion militaire, de type Mercedes-Zetros 6X6 dans sa version de transport de troupes, a été présidée par le Général de corps d'Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire (ANP), au niveau du siège de la Société algérienne pour la production de poids lourds de marque Mercedes-Benz Rouiba (SAPPL-MB), en présence des représentants des partenaires allemand et émirati.
Suite à la sortie de l'usine de l'Actros 2041S en avril 2014, la SAPPL-MB a lancé le Zetros 2733A de Mercedes Benz dont les modèles algériens vont être livrés essentiellement au ministère de la Défense nationale (MDN).
"La sortie de ce camion militaire est le couronnement d'un processus devant aboutir à la satisfaction de l'essentiel des besoins nationaux en moyens de transport routier selon un assortiment et une qualité strictement identique à celle prévalant au niveau du groupe Daimler", explique-t-on.
La Société SAPPL-MB, créée en 2012 avec un capital de 103 millions d'euros, est détenue à 51% par la partie algérienne à travers la SNVI (34%) et le ministère de la Défense nationale (17%), et à 49% par l'émirati Aabar tandis que l'allemand Daimler/Mercedes-Benz en est le partenaire technologique.
Trois sociétés à capitaux mixtes avaient été créées en juillet 2012 dans le cadre de la mise en oeuvre de protocoles d'accords algéro-émirati-allemands pour le développement de l'industrie mécanique nationale.
Il s'agit de la Société algérienne de production de poids lourds de marque Mercedes-Benz/SPA Rouiba, de celle de fabrication de véhicules de marque Mercedes-Benz/SPA/Tiaret et de celle de fabrication de moteurs de marque allemande (Mercedes-Benz, Deutz et MTU) SPA/Oued Hamimine (Constantine).
L'usine de Rouiba, dont la production sera destinée pour satisfaire les besoins du marché national dont notamment les institutions militaires, les entreprises publiques ainsi que le secteur privé, atteindra en 2018 et 2019 quelque 15.000 camions, cars et bus par an.
Inaugurée en octobre 2014, la capacité productive annuelle de l'usine d'Aïn Bouchekif (Tiaret) est de 6.000 véhicules de type "Sprinter" destinés à différents usages, et de 2.000 autres véhicules 4X4 "classe C" tous terrains de la catégorie G destinés aux fins militaires et paramilitaires.
Quant à l'usine de Constantine (Oued Hamimine), elle devrait atteindre une capacité annuelle de production de 25.000 moteurs de cars.

Publié dans APS / Rubrique : ECONOMIE du mardi, 10 mars 2015
Retour



Retour


En video :

Recherche
Fiches techniques
Actualités
La SNVI, le pionnier de l’assemblage de véhicules industriels en Algérie 250 autobus commandés pour améliorer le transport urbain dans les villes

Le carnet de commandes est bien garni : 1 300 minibus pour le transport scolaire, 3 067 véhicules pour les collectivités locales...