Actualités
Evénements
Nouveaux produits
Galerie des photos
 

Pour améliorer notre site.

Comment trouvez-vous notre site?

Actualités

Création prochaine d'une nouvelle unité de carrosserie à Rouïba

La société nationale des véhicules industriels (SNVI) s'apprête à créer prochainement une nouvelle unité de carrosserie à Rouïba (Alger), en partenariat avec une société autrichienne, a déclaré lundi à Alger son P-dg, Hamoud Tazerouti.
"Nous allons signer la joint-venture (pour la réalisation de ce projet) durant le premier trimestre 2015", a-t-il indiqué en marge d'une visite au complexe industriel de la SNVI (Rouïba) du Président grec, Karolos Papoulias, qui était en visite d'Etat en Algérie.
"Nous sommes au stade final des discussions avec notre partenaire autrichien", alors que le pacte d'actionnariat et le business plan sont "presque achevés", a ajoutée précisé M. Tazerouti.
La nouvelle carrosserie doit fabriquer tous types d'équipements portés (bennes, citernes et autres) pour les véhicules industriels et utilitaires fabriqués par la SNVI et ses partenaires, selon le P-dg.
"Tous les véhicules qui sont fabriqués (en Algérie) par les différentes filiales de la SNVI seront équipés à partir de cette nouvelle unité sauf les tracteurs" qui sont pris en charge par la carrosserie de Tiaret.
La partie algérienne sera représentée dans ce partenariat par la SNVI et la direction des fabrications militaires (DFM) du ministère de la Défense nationale (MDN), a précisé M. Tazerouti, sans plus de détails.
"La répartition du capital n'est pas encore établie du moment que le business plan n'est pas achevé", a-t-il dit assurant toutefois que le partenaire étranger ne pouvait détenir plus de 49% des actions, comme le stipule la règle 51/49% qui régit les investissement étrangers en Algérie.
Par ailleurs, le P-dg de la SNVI a indiqué que le groupe a été sollicité par une entreprise turco-iranienne pour un éventuel partenariat dans la fabrication d'autocars.
"Nous allons entamer très prochainement les discussions avec cette entreprise turco-iranienne qui est intéressée par la fabrication des autocars", a-t-il affirmé.
"Nous allons choisir (si les discussions aboutissent) les produits qui ne sont pas fabriqués actuellement avec nos autres partenaires, pour ne pas entrer en concurrence avec des projets dans lesquels nous sommes actionnaires", a ajouté M. Tazerouti.
La SNVI a déjà deux unités de carrosseries, l'une à Rouïba et l'autre à Tiaret spécialisées dans les équipements tractés et portés ainsi que les caisses pour châssis de minibus et minicars.
La société est partenaire dans plusieurs projets dans la mécanique industrielle dont notamment celui de Rouïba pour la fabrication de camions Mercedes-Benz dans lequel la SNVI détient 34% du capital en partenariat avec le ministère de la Défense (17%) et l'émirati Aabar (49%).
Elle est également partenaire (17%) aux côtés du MDN (34%) et Aabar (49%) dans la société algérienne pour la fabrication de véhicules de marque Mercedes-Benz de Rouiba.

Publié dans APS / Rubrique : ECONOMIE Le lundi, 08 décembre 2014


Retour
Recherche
Fiches techniques
Actualités
La SNVI, le pionnier de l’assemblage de véhicules industriels en Algérie 250 autobus commandés pour améliorer le transport urbain dans les villes

Le carnet de commandes est bien garni : 1 300 minibus pour le transport scolaire, 3 067 véhicules pour les collectivités locales...